Prix de cession en recul, taux d’emprunts bas

S’installer en 2015, c’est possible  Abonné

Publié le 02/04/2015
Tandis que la profession traverse des turbulences économiques sans précédent, de nombreux jeunes diplômés se posent la question de s’installer. Et beaucoup hésitent à se lancer. Pourtant, des opportunités existent, assurent les experts-comptables, en particulier grâce au recul des prix de cession et à des taux d’emprunt historiquement bas.

LE MORAL des pharmaciens n’est pas au beau fixe actuellement. Les baisses de prix et de marge contrarient les titulaires. Les attaques répétées contre le monopole ou le maillage des officines ne sont pas non plus faits pour rassurer les confrères. Alors, que conseiller aux jeunes diplômés ? D’aller voir ailleurs ou, au contraire, de saisir leur chance pour épouser une profession qui a encore un avenir ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte