La garantie des risques locatifs revue et corrigée

Rassurer les bailleurs, responsabiliser les locataires  Abonné

Publié le 04/02/2010
Née en 2006, la garantie des risques locatifs (GRL) n’a pas eu le succès escompté par les pouvoirs publics,
Un dispositif entièrement remanié

Un dispositif entièrement remanié
Crédit photo : S Toubon

Conformément à l’ambition du gouvernement de faciliter l’accès des ménages au logement, et notamment des ménages les plus modestes, un dispositif innovant de garantie des risques locatifs (GRL) avait été conçu en 2006, en partenariat étroit avec les organismes sociaux gestionnaires du 1 % logement (devenu depuis Action logement). Mais cette GRL n’a guère eu de succès auprès des propriétaires-bailleurs, ces derniers la considérant comme une assurance réservée aux ménages les plus modestes (ceux qui présentent un taux d’effort supérieur à 33 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte