Querelle de transfert près de Roissy  Abonné

Par
Publié le 24/09/2015
Deux titulaires s’opposent au sujet du transfert de l’une d’elles. Et au-delà de ce litige, deux conceptions de la pharmacie s’affrontent sur le même terrain.

À proximité de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, la pharmacie du centre commercial Aéroville de Tremblay (Seine-Saint-Denis) devra bientôt cesser de vendre des médicaments. Sa titulaire, Jessica Weizman, s’attend en effet, d’un jour à l’autre, à être radiée de l’Ordre des pharmaciens. Cette décision fera suite à l’annulation du transfert à l’Aéroville, de l’officine du Vieux Pays qu’elle avait récemment acquise dans le noyau historique de Tremblay. Une décision prononcée par le ministère de la Santé, dans le cadre d’un jugement du tribunal administratif de Montreuil, fin 2014.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte