Obligations convertibles

Quels risques pour les pharmaciens ?  Abonné

Par
Guillaume Mollaret -
Publié le 08/10/2018
Un débat organisé à l’initiative du Conseil régional de l’Ordre du Languedoc-Roussillon a mis en exergue les risques de souscrire à des obligations convertibles en actions, une pratique largement promue par les fonds d'investissement.
monnaie

monnaie
Crédit photo : phanie

Lors d’une rencontre-débat sur le thème « A qui appartiendra la pharmacie de demain ? » coorganisée avec le cabinet PVB Avocats, Interfimo et l’Auxiliaire Pharmaceutique, les professionnels de santé et ceux du financement ont échangé sur ce thème largement focalisé sur les obligations convertibles en actions (OCA).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte