Fiscal-Juridique-Social

Quel modèle pour la pharmacie de demain ?  Abonné

Publié le 28/04/2016
Pour anticiper les évolutions de la profession, les officines doivent gagner en taille, améliorer leurs performances et bâtir une stratégie adaptée à leurs capacités et à leur environnement
Le modèle actuel est en crise

Le modèle actuel est en crise
Crédit photo : phanie

La démographie des officines est aujourd’hui en crise : on ne compte plus que 21 772 officines en 2015 contre 22 680 il y a dix ans, soit un recul de 4 %. Sur les quelque 120 fermetures annuelles, 40 % sont des fermetures sèches (c’est-à-dire sans indemnisation du titulaire), 31 % sont des regroupements sauvages (avec indemnisation du titulaire) et 9 % des liquidations pures et simples. Par ailleurs, 80 % des procédures de sauvegarde sont dues au surendettement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte