Claude Japhet,

Président de l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF)  Abonné

Publié le 01/02/2010

Crédit photo : S. toubon

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quelle est la situation financière des officines en ce début d’année 2010 ?

CLAUDE JAPHET.- Aujourd’hui, les officines ont un manque à gagner cumulé qui se situe, globalement, à environ 300 millions d’euros. Il faudrait une hausse de la marge brute de près de 2 % pour compenser seulement les évolutions du coût de la vie qui impactent l’officine, comme la croissance des charges et des frais de personnel notamment.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte