PATRIMOINE - Ne pas se tromper de fiscalité en 2012

Prélèvement forfaitaire : une option encore rentable ou non ?  Abonné

Publié le 19/01/2012
Pendant que l’on célébrait la nouvelle année, le taux du prélèvement forfaitaire obligatoire a brusquement grimpé de cinq points. De quoi remettre en question vos options fiscales... voire vos choix de placements.
Le PFL intéresse généralement les hauts revenus

Le PFL intéresse généralement les hauts revenus
Crédit photo : AFP

LE TAUX du prélèvement libératoire forfaitaire a tellement changé ces derniers mois que beaucoup de Français ne savent plus à quel chiffre se vouer – 19 %, 21 % ou 24 %… ? –, ni, du coup, quelle option choisir (imposition sur le revenu – IR – ou prélèvement forfaitaire libératoire – PFL). Internet n’est pas d’un grand secours car les sites n’ont pas tous pris le temps de se mettre à jour, tant et si bien que l’on y perd facilement son latin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte