Les professions libérales asphyxiées

L’UNAPL lance une campagne de protestation  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 12/12/2013
Victimes d’une fiscalité injuste, de la réforme de leur retraite et d’un manque de dialogue avec le gouvernement, les professionnels libéraux protestent. L’Union nationale des professions libérales (UNAPL) lance à cet effet une campagne nationale au moyen d’une pétition, d’affichages et de courriers aux parlementaires. Elle n’exclut pas de battre le pavé si elle n’est pas entendue.

L’UNION NATIONALE des professions libérales (UNAPL) vient de lancer une « campagne de protestation nationale » qui interpelle sur la mise en danger des métiers de la vie. « Maltraitées par le gouvernement qui les étouffe sous le poids d’une fiscalité injuste ; qui veut ponctionner leurs retraites et les mettre à l’écart du dialogue social, elles sont asphyxiées ! » Une asphyxie qui fait suite à « une série de brimades » selon l’UNAPL et qui confirme une « stigmatisation sociale ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte