Logiciels de caisse frauduleux : les coiffeurs sous la coupe du fisc

Par
Marie Bonte -
Publié le 23/01/2018
Coiffeur

Coiffeur
Crédit photo : Phanie

Les pharmaciens ne sont pas les seuls à être dans la ligne de mire du fisc. Comme le révèle le magazine « Le Point », les salons de coiffure franchisés Franck Provost sont à leur tour inquiétés pour utilisation frauduleuse de leur logiciel de caisse.

Le coiffeur star, Franck Provost, sera-t-il bientôt tondu par le fisc ? C’est en tout cas ce que laisse entendre le magazine « Le Point » qui, dans sa dernière édition, narre les démêlés de Provalliance, la société de Franck Provost, avec l’administration fiscale.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)