Fiscalité et gestion

Les nouveaux avantages des centres de gestion agréés  Abonné

Publié le 31/01/2011
Traditionnellement, l’adhésion à un centre de gestion agréé permet aux pharmaciens soumis à l’impôt sur le revenu de bénéficier d’un avantage pour l’imposition de leurs bénéfices. Mais les pharmaciens dirigeant une officine soumise à l’impôt sur les sociétés peuvent également, désormais, y trouver leur compte, tout en bénéficiant des autres services offerts aux adhérents. Mode d’emploi des centres de gestion agréés « new-look ».

LA GRANDE MAJORITÉ des petites entreprises et des officines en nom propre, aujourd’hui, sont adhérentes d’un centre de gestion agréé (CGA). L’explication est simple : toute officine qui adhère à un CGA, qui est soumise à l’impôt sur le revenu selon le régime du réel et qui respecte les obligations imposées par l’adhésion, bénéficie d’un avantage fiscal très substantiel : son revenu imposable n’est pas majoré de 25 % pour le calcul de l’impôt, comme c’est le cas pour les non-adhérents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte