Changements de taux de TVA 

Les conséquences pour l’officine  Abonné

Publié le 23/01/2014
Les modifications de deux taux de TVA au 1er janvier 2014 concernent un très grand nombre de produits vendus dans les pharmacies. Quelles sont les conséquences de ces changements pour la gestion de l’officine, sur les prix libres pratiqués par le pharmacien et, à terme, sur sa rémunération ? Les réponses de Philippe Becker et Christian Nouvel, de Fiducial.
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Depuis le 1er janvier, les taux de TVA ont changé pour un certain nombre de produits vendus en pharmacie. Pouvez-vous nous rappeler les principaux changements ?

PHILIPPE BECKER.- Les médicaments non remboursables et certains compléments alimentaires qui peuvent être assimilés à des médicaments passent de 7 % à 10 %. En revanche, les autres compléments alimentaires restent taxés à 5,5 %, comme la grande majorité des dispositifs médicaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte