L’économie va mieux  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 03/01/2019
une septembre

une septembre

SEPTEMBRE. Selon une étude du cabinet d’expertise comptable Fiducial, l’économie de l’officine aurait connu une consolidation, voire une certaine stabilité en 2017.

Michel-Édouard Leclerc agace de nouveau la profession en déclarant souhaiter vendre des patchs nicotiniques et autotests dans ses parapharmacies. Plus sérieux, le plan « ma santé 2022 » est lancé. Peu de mesures concernent la pharmacie, si ce n’est la fin annoncée du numerus clausus et la fin du concours en fin de première année commune en santé (PACES).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte