L’assurance-maladie ne renoncera pas à l’honoraire  Abonné

Publié le 26/10/2015

Le directeur général de la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM), Nicolas Revel, croit en l’honoraire. D’autant que les retombées sur l’économie de l’officine semblent plutôt bonnes. Au regard des chiffres dont il dispose, Nicolas Revel indique ainsi que l’impact est « à ce jour globalement positif de 25 millions d’euros ». Et pour lui, rien ne laisse à penser que le passage à l’honoraire à 1 euro au 1er janvier 2016 changerait la donne. Cette deuxième étape aura donc bel et bien lieu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte