La loi de finances a durci la réglementatio

La location meublée perd ses atouts  Abonné

Publié le 24/09/2009
Les années fastes de la location meublée ne sont plus. La loi de finances pour 2009 a en effet changé la donne et considérablement durci les conditions d’accès au statut de loueur professionnel.

La location meublée s’enorgueillissait de ne pas être soumise à la loi du 6 juillet 1989, réservée aux locations nues. Et si elle devait néanmoins respecter un certain nombre de règles comme l’établissement d’un bail écrit, elle séduisait de nombreux bailleurs pour sa souplesse (par exemple la possibilité de ne signer des baux que d’une année, contre trois ans au minimum pour les locations nues), mais aussi et surtout par le statut fiscal autrefois offert.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte