3 questions à…

Jérôme Parésys-Barbier  Abonné

Publié le 23/11/2015
Président de la section D de l’Ordre national des pharmaciens
Le Quotidien du pharmacien. Après l’ouverture du capital des SPFPL aux adjoints en 2013, celui des SEL devrait suivre. Est-ce une bonne nouvelle ?

Jérôme Parésys-Barbier. La loi Murcef a été promulguée en 2001, mais il a fallu attendre plus de dix ans pour obtenir le décret permettant l’ouverture du capital des SPFPL aux adjoints. Cela a été une première étape. Aujourd’hui, le projet de loi d’ouverture du capital des SEL aux adjoints devrait aller plus loin. C’est une très bonne chose que toutes ces possibilités soient actées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte