Gestion de l’officine

Impôt sur le revenu, impôt sur les bénéfices : comment optimiser sa fiscalité  Abonné

Publié le 02/11/2010
Une bonne gestion de l’officine passe par une optimisation de l’impôt sur les bénéfices et de la fiscalité personnelle du pharmacien. Or les choix à effectuer sont radicalement différents selon que la pharmacie est en exploitation individuelle ou en société en nom collectif, ou au contraire en société d’exercice libéral (SEL). Quels sont les avantages de l’impôt sur les sociétés par rapport à l’impôt sur le revenu ? Comment réduire la pression fiscale sur les bénéfices ? Comment améliorer sa rémunération sans payer davantage au fisc ? Réponses dans ce dossier.
Les techniques pouvant être utilisées pour minorer le montant de l’impôt sont nombreuses

Les techniques pouvant être utilisées pour minorer le montant de l’impôt sont nombreuses
Crédit photo : AFP

« OPTIMISER la fiscalité n’est pas seulement un droit mais un devoir »… Telle est souvent la devise des avocats et conseils en droit fiscal. Il est vrai qu’aussi bien en matière d’impôt sur le revenu que d’impôt sur les bénéfices, les contribuables disposent d’une marge de manœuvre importante, tant les techniques qui peuvent être utilisées pour minorer le montant de l’impôt sont nombreuses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte