À la Une

Il faut sauver la petite officine  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 04/04/2019
Les pharmacies à petit chiffre d'affaires sont à la peine. Dans l'édition 2019 des statistiques professionnelles de la pharmacie, le réseau d’experts-comptables CGP objective les difficultés croissantes des petites officines. Il analyse également les conditions de leur survie face à l’émergence d’un modèle économique reposant sur les nouvelles missions.
rémunération

rémunération
Crédit photo : Caroline Victor-Ullern

Tableau

Tableau
Crédit photo : Caroline Victor-Ullern

officine

officine
Crédit photo : GARO/PHANIE

Elles sont environ 4 000 pharmacies en France à réaliser moins d’un million de chiffre d’affaires par an. Et leurs jours seraient comptés. Cette réalité, pointée du doigt par les syndicats de pharmaciens, est corroborée par les statistiques professionnelles de la pharmacie 2018 publiées par le réseau d’experts-comptables indépendants Conseil Gestion Pharmacie (CGP) (1). En 2018, leur excédent brut d’exploitation (EBE) a chuté de 6,97 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte