Fiscalité, cotisations sociales : ce qui change en 2014  Abonné

Publié le 09/01/2014

LE TEXTE du budget pour 2014, paru le 29 décembre 2013, est bâti sur une hypothèse de croissance de 0,9 % au maximum cette année, et est donc un peu moins « exigeant », sur le plan fiscal, que le budget de l’an dernier. Il vise néanmoins à faire quinze milliards d’euros d’économies par rapport à la croissance tendancielle des dépenses, avec trois milliards de hausse des prélèvements obligatoires demandés aux Français.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte