Détecter les signaux d’alerte pour prendre les bonnes mesures

Faire face aux difficultés de trésorerie  Abonné

Publié le 01/02/2010
Près d’une officine sur deux, aujourd’hui, voit son chiffre d’affaires stagner. Conséquences directes : la trésorerie se tend ou devient négative, la marge brute régresse et la rentabilité chute. Une situation de crise que l’on peut toutefois prévenir et surtout traiter, mais à condition de savoir détecter les signaux d’alerte et de prendre les mesures adéquates. Explications.
Une situation de crise que l’on peut prévenir et surtout traiter

Une situation de crise que l’on peut prévenir et surtout traiter
Crédit photo : phanie

UN DÉCOUVERT BANCAIRE qui s’installe et qui perdure, des délais de paiement de fournisseurs qui s’allongent, les difficultés à rembourser les emprunts et à payer les charges courantes qui deviennent récurrentes… Il y a des signes qui ne trompent pas, ou sur lesquels le pharmacien, en tout cas, ne devrait pas se tromper.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte