Michel Watrelos

Expert-comptable*  Abonné

Publié le 11/02/2013

Crédit photo : dr

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Est-il « rentable », aujourd’hui, d’acquérir une officine individuelle à faible chiffre d’affaires ?

MICHEL WATRELOS.- En pourcentage du chiffre d’affaires, la rentabilité d’une petite officine individuelle n’est pas forcément moins bonne que celle d’une grande officine en association. Simplement, elle porte sur un chiffre d’affaires moins élevé, et elle est donc moins importante en volume.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte