François Gillot,

Expert-comptable*  Abonné

Publié le 22/06/2015
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quel est l’intérêt de la SPFPL pour un pharmacien qui souhaite racheter une officine ?

FRANÇOIS GILLOT.- Il est surtout fiscal, c’est-à-dire de pouvoir rembourser l’emprunt souscrit par la holding avec des bénéfices exonérés d’impôt. En effet, les dividendes de la SEL qui remontent dans la société holding ne sont pas soumis à l’impôt sur les sociétés, sauf pour une quote-part de frais et charges égale à 5 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte