Ventes d’Alcool à 90°

Des pharmaciens contrôlés positifs  Abonné

Publié le 22/01/2015
Les ventes d’alcool à 90° à l’officine sont à nouveau dans le collimateur des douanes. Plusieurs confrères en font aujourd’hui l’amère expérience. De lourdes condamnations ont été prononcées, alors même que le flou juridique persiste.

DES REDRESSEMENTS douloureux. Trois pharmaciens viennent d’être condamnés à payer de 50 000 à près de 150 000 euros par le tribunal correctionnel d’Avesnes, dans le Nord. Leur délit ? « Défaut de tenue de la comptabilité-matières pour les produits alcooliques, détournement du régime d’exonération de l’alcool éthylique et non paiement de l’impôt sur les produits alcooliques », aligne Philippe Marnat, directeur des services douaniers de la direction des Douanes de Lille qui les ont assignés en justice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte