De plus en plus d’officines à l’IS  Abonné

Par
Publié le 14/12/2017
Philippe Becker et Christian Nouvel, de Fiducial, reviennent sur les montants des revenus des pharmaciens publiés par l'INSEE. Pour Philippe Becker et Christian Nouvel, les chiffres concernant l'officine mentionnés dans la récente étude de l'INSEE sont finalement très proches de ceux relevés par leur cabinet d'expertise comptable Fiducial. Selon eux, le mouvement qui conduit les titulaires à opter pour l’impôt sur les sociétés va encore s'amplifier et l’on va progressivement dériver vers un statut ressemblant de plus en plus à celui des salariés.
Gestion

Gestion
Crédit photo : PHANIE

tab

tab
Crédit photo : Caroline Victor-Ullern

Le Quotidien du pharmacien.- La récente étude publiée ces derniers jours par l’INSEE fait ressortir un certain nombre d’indicateurs concernant les officines de 2009 à 2014. Sont-ils en cohérence avec ceux que vous avez publiés en 2014 par exemple ?

Philippe Becker.- En 2014, nos études faisaient ressortir un revenu moyen brut de 137 Keuros pour les titulaires installés en solo et soumis à l’IRPP. Nous sommes 13 % au-dessus du chiffre communiqué par l’INSEE (121 Keuros).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte