EN BREF

Bail commercial  Abonné

Publié le 23/06/2011

UN DIAGNOSTIC de performance énergétique (DPE) doit désormais être annexé aux nouveaux baux commerciaux. La durée de validité de ce diagnostic est fixée à 10 ans et celui-ci reste seulement informatif : le locataire ne peut pas exiger du propriétaire qu’il fasse des travaux, et ce dernier n’est pas tenu de suivre les recommandations du DPE. Si la performance énergétique du local est mauvaise, le locataire ne peut donc pas demander une réduction de loyer (décret 2011-413 du 13.4.2011, « JO » du 19).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte