Coronavirus

Virus de la désinformation

Par
Didier Doukhan -
Publié le 03/02/2020

Saviez-vous que le coronavirus, soi-disant venu de Chine, a en fait été créé volontairement par le CDC, la très sérieuse autorité sanitaire américaine ? Comme de nombreuses autres, tout aussi douteuses, cette « info » circule depuis plusieurs semaines sur le Web. Évidemment, le CDC n'est pour rien dans l'affaire. Pourtant, insiste la rumeur, des publications déjà anciennes témoignent de plusieurs dépôts de brevets de coronavirus… Oui mais voilà, ces virus d'un autre type ont en réalité été brevetés après leur apparition aux fins d'élaboration de vaccins. Comme souvent, ces fausses informations, ou fake news, cherchent un socle de preuves dans la réalité, en la déformant ou la tronquant à leur avantage. Parfois, pour les besoins de la cause, les preuves sont même fabriquées de toutes pièces. Ainsi, de fausses captures d'écran (tweet ou BFMTV) ou de dépêches d'agence de presse (AFP) nous ont récemment appris qu'au moins quarante cas avérés de contamination avaient été repérés à Paris et que de nombreuses régions de France étaient touchées. Rappelons-le, seul le ministère de la Santé est chargé dans l'Hexagone d'annoncer les nouveaux cas confirmés.

Avec la même envie de semer la panique, des publications Facebook circulant en Australie diffusent des listes d'aliments (riz, boissons énergétiques, cookies…) qui seraient contaminés par le nouveau virus. Pire encore, certains « conseils » de prévention contaminent les esprits. De nombreuses publications sur Twitter, Facebook et le réseau social chinois Weibo, partagées depuis le 20 janvier, prétendent ainsi qu’un spécialiste chinois en médecine respiratoire a conseillé aux personnes de se rincer la bouche avec des solutions salines afin d’éviter l’infection par le coronavirus. Très vite, l'équipe du scientifique chinois et l’OMS ont démenti ces affirmations : « le coronavirus contamine le système respiratoire, qui ne peut pas être nettoyé en se rinçant la bouche. » L'idée continue pourtant de faire son chemin. Toujours et encore, vérité scientifique et information validée doivent combattre le couple maudit du mensonge et de la peur…

Avec l'AFP.

Didier Doukhan

Source : lequotidiendupharmacien.fr