High-tech

Vélos connectés : une affaire qui roule  Abonné

Par
Mostefa Brahim -
Publié le 29/09/2016
Le marché des vélos à assistance électrique a changé de braquet. La multiplication des produits, l'étalement de l'échelle des prix, de grands-messes comme l'Eurobike, en Allemagne, ou la Semaine européenne de la mobilité, qui vient de s'achever, ainsi que les aides à l'achat, expliquent l'engouement pour ce mode de transport.
MM-eFO1 de Peugeot

MM-eFO1 de Peugeot
Crédit photo : DR

MM-Roue Smart de Rool'in

MM-Roue Smart de Rool'in
Crédit photo : DR

MM-Lopifit

MM-Lopifit
Crédit photo : DR

Peugeot dévoilera au Mondial de l'Automobile (du 1er au 16 octobre) eFO1, son vélo de 16 pouces qui se plie en trois mouvements et intègre une poignée de transport (17 kg). Il suffit de deux heures pour le recharger (dans le coffre via une « dockstation » connectée à une prise 12 volts ou à une prise électrique classique) et pour rouler jusqu'à une trentaine de kilomètres à 20 km/h maximum.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte