Bioterrorisme

Variole on line  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 13/07/2017
terrorisme biologique

terrorisme biologique
Crédit photo : VICTOR HABBICK VISIONS/SPL/PHANIE

Pire que les virus informatiques, il y a les vrais virus mortels qu'on croyait éradiqués. Par une curieuse ironie de l'histoire, le média Internet pourrait en effet leur donner une nouvelle vie. C'est ce qu'ont démontré sans mal, David Evans et Ryan Noyce, virologues à l’université d’Alberta à Edmonton, au Canada. Ils ont récréé en laboratoire, à partir de fragments d’ADN, une souche active du virus de la variole. Pour ce travail, qui leur a pris six mois, ils ont commandé du matériel génétique sur Internet pour un coût total de 100 000 dollars.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte