Des comprimés qui envoient des SMS

Un mouchard dans mon médicament  Abonné

Publié le 09/09/2013

SAVEZ-VOUS quel est le comble du geek* qui veut décrocher ? Se soigner en avalant des puces électroniques ! Ce qui pourrait ressembler à une mauvaise plaisanterie est en fait l’aboutissement d’une recherche scientifique des plus sérieuses qui sera prochainement testée au Royaume-Uni. Le projet, conçu par la start-up californienne Proteus Digital Health, propose de faire avaler au patient (plutôt chronique que geek) un condensé d’électronique intégré à son médicament. Un comprimé de technologie, en quelque sorte !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte