Ventes sur Internet

Un arrêt de la CEJ  Abonné

Publié le 17/10/2011

L’INTERDICTION de vendre des produits sur Internet constitue une « restriction de concurrence » à moins d’être « objectivement justifiée », a tranché la Cour européenne de justice (CEJ) à propos des Laboratoires Pierre Fabre qui interdisent la vente en ligne de leurs produits cosmétiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte