Repères  Abonné

Publié le 19/01/2015

Les pharmaciens sont soumis à une obligation de formation continue. Plus précisément, comme les autres professionnels de santé, ils doivent valider, chaque année, une action de développement professionnel continu (DPC). Sous peine d’une sanction prononcée par l’Ordre des pharmaciens pouvant imposer le suivi d’une formation ou une interdiction d’exercer. Mais l’instance préfère mener des actions incitatives plutôt que coercitives.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte