Relaxe pour un vendeur de pommades « maison »

Par
Marie Bonte -
Publié le 17/09/2018
Pommade

Pommade
Crédit photo : Phanie

Un homme a été jugé le 12 septembre par le tribunal d’Avesnes-sur-Helpe (Nord) pour exercice illégal de la pharmacie. Il avait tenté de commercialiser sur Internet des pommades confectionnées par sa compagne.

De l’huile de ricin, du miel, un kilo de colophane… C’est ce qu’ont saisi les enquêteurs au domicile d’un couple habitant dans les environs de Maubeuge (Nord). Ces ingrédients, par ailleurs périmés, étaient utilisés dans la préparation de pots de pommades « maison » contre les brûlures.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)