Liberté d’expression et entreprise

Quelles limites sur les réseaux sociaux ?  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 11/10/2018
L’autorité et le pouvoir de direction de l’employeur ne doivent pas priver les salariés de leur liberté d’expression. Critiquer est un droit. Cette prise de paroles reste néanmoins soumise à quelques règles diplomatiques. Y compris sur Facebook !
téléphone

téléphone
Crédit photo : phanie

Exprimer librement sa pensée et ses opinions constitue un droit. À condition de ne pas abuser.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte