Une étude révèle les failles des pharmacies en ligne

Plus de 70 % des sites exposés à une cyberattaque  Abonné

Publié le 15/12/2014
Injection, virus, contamination, les hackers parlent le langage de la pharmacie. Mais ils sont surtout aux portes de l’officine, prêts à exploiter les failles des systèmes de sécurité informatiques des sites de vente en ligne de médicaments. C’est ce que révèle une enquête du site spécialisé Zatazmag, qui lance l’alerte.

L’OFFICINE virtuelle est une proie facile pour les pirates. Zatazmag, un site spécialisé dans la sécurité informatique, livre une à une les preuves de la vulnérabilité des pharmacies en ligne. Car, se croyant bien protégés parce qu’agréés par l’Ordre et l’agence régionale de santé (ARS), de nombreux pharmaciens ignorent que le système de protection de leur site présente des faiblesses inquiétantes. Et exposent l’officine à des dégâts conséquents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte