L’Académie de Pharmacie s’intéresse à la e santé

Objets connectés : quelle place en officine ?  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 12/02/2015
Les « objets connectés » ont-ils leur place en pharmacie ? Les officinaux seront-ils amenés à conseiller ces outils ? Quelle plus-value pourront-ils en attendre dans l’accompagnement des patients ou l’amélioration de l’observance ? Des questions que l’on se pose et auxquelles les académiciens se montrent très attentifs.

LA NOTION de e santé est d’abord une notion très large, souligne Anne-Catherine Perroy, docteur en pharmacie et en droit. De fait, la e santé regroupe toutes les applications des technologies de l’information et de la communication dans un objectif médical. C’est aussi une notion très évolutive et en pleine expansion, comprenant non seulement le développement de nouvelles techniques et de nouveaux outils, mais aussi une mutation de la relation au patient, avec l’essor d’un modèle où celui-ci devient acteur de sa santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte