Propriété des données informatiques

L'UDGPO reçoit le soutien d'Ospharm  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 15/05/2017
Dans leur lutte pour conserver la main sur leurs données informatiques, les pharmaciens sont bien décidés à ne pas lâcher. La coopérative Ospharm rejoint l’Union des groupements pour réclamer des garanties aux éditeurs.
cryp

cryp
Crédit photo : VICTOR HABBICK VISIONS/SPL/PHANIE

Les pharmaciens refusent la main mise des éditeurs sur leurs données. Et luttent pour la liberté du choix de leur fournisseur et de leurs prestataires. Elle serait menacée à en croire les informations dont dispose la profession. Plusieurs éditeurs de logiciels métier seraient en effet en train de crypter les bases de données des pharmaciens, c’est-à-dire que des codes d’accès sont apposés sur les bases de données, propriétés des pharmacies au travers d’une licence accompagnée d’un contrat de maintenance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte