Dossier pharmaceutique

L’Ordre veut étendre l’expérimentation ville-hôpital  Abonné

Publié le 21/04/2011
Depuis l’été 2010, le dossier pharmaceutique (DP) a été expérimenté dans plusieurs hôpitaux, afin de faciliter la coordination entre les pharmaciens d’officine et leurs confrères hospitaliers. L’Ordre des pharmaciens souhaite désormais étendre l’expérimentation à un plus grand nombre d’établissements et permettre l’accès au DP à d’autres professionnels de santé.

AUTORISÉE par la commission nationale informatique et libertés (CNIL) le 6 mai 2010, l’expérimentation ville-hôpital du DP s’est déroulée dans plusieurs établissements hospitaliers : au CH d’Hyères, aux CHU de Nîmes et de Nancy, ainsi qu’au CHR de Metz-Thionville. Co-pilotée par le conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) et la Direction générale de l’offre de soins, elle portait sur les médicaments de rétrocession, délivrés à l’officine, ou à l’hôpital aux patients ambulatoires. Elle était autorisée pour une durée de neuf mois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte