Loi de santé : vigilance des pharmaciens, colère des médecins

Par
Christophe Micas -
Publié le 14/09/2015

Le Sénat examine à partir d’aujourd’hui le projet de loi de santé. Un texte largement remanié par la commission des affaires sociales de la Haute assemblée. Mais qui reste, aux yeux de Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) « trop médico centré ». La profession gardera un œil attentif sur certains amendements déposés sur ce texte, tel celui du sénateur UDI Olivier Cadic qui propose d’ouvrir le monopole de dispensation des pharmacies, ou celui envisageant l’autorisation de plateformes de vente en ligne de médicaments.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)