Directive européenne

L’Italie contrainte à son tour de vendre en ligne des médicaments  Abonné

Publié le 16/07/2015
À l’instar de ses partenaires européens, l’Italie a dû appliquer, à contrecœur, les nouvelles règles de Bruxelles et autoriser la vente des médicaments sur la Toile.

LE MINISTÈRE de la Santé et l’AIFA, l’agence italienne du médicament, ont autorisé la vente sur le Net des médicaments sans ordonnance. Cette mise en conformité avec le droit européen devrait permettre aux Italiens de combattre le e-commerce, totalement illégal mais très florissant, notamment en ce qui concerne les ventes de Viagra, de produits anabolisants ou soi-disant amaigrissants, mais surtout extrêmement dangereux. « 70 % de produits vendus sur le Net relèvent de la contrefaçon et 93 % des officines virtuelles sont illégales », indique Domenico Di Giorgio, de l’AIFA.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte