Les faibles taux d'intérêt ainsi que les nouvelles missions constituent un terrain propice à l'investissement en pharmacie. Philippe Becker et Christian Nouvel de Fiducial invitent la profession à se saisir de cette opportunité.

L'investissement, c'est maintenant !  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 17/10/2019
Afin de négocier le virage des nouvelles missions, les titulaires devront, avant même d'investir dans les ressources humaines, faire des choix dans l'acquisition de matériel, notamment digital. Une stratégie que certains confrères ont déjà adoptée. Selon les projections des cabinets comptables, un pharmacien sur trente est d'ores et déjà lancé dans un projet d'envergure.
camembert

camembert
Crédit photo : Source Fiducial

Le Quotidien du pharmacien.- Selon votre dernière étude sur l’économie des officines, les pharmaciens semblent avoir repris goût à l’investissement puisque la part de ceux qui ont dépensé plus de 100 000 euros a progressé de plus de 30 %, et ce en dépit d'une conjoncture peu dynamique. Comment expliquez-vous ce changement d’attitude ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte