Vols d’ordonnanciers

L’escroquerie se poursuit  Abonné

Par
Publié le 27/01/2020

Six semaines après le vol constaté d’un ordonnancier à l’hôpital Tenon (Paris), les malfaiteurs continuent de sévir comme en témoignent les témoignages sur les réseaux sociaux de pharmaciens confrontés à ces ordonnances contrefaites. Elles portent le plus souvent sur des prescriptions de produits anticancéreux. Les pharmaciens sont par conséquent appelés à redoubler de vigilance.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3573