Psychologie et adolescence

Les smartphones affectent la santé mentale  Abonné

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 15/11/2018
Pour Jean Twenge, psychologue américaine, le cocktail smartphone et réseaux sociaux façonne les adolescents d'aujourd'hui, qui sont plus casaniers, moins matures et plus déprimés.

Après la génération Y, voici la « génération Z », encore dénommée « génération Internet » (I Gen), qui aura vécu son adolescence entière à l'ère du smartphone.

« Et cela n’est pas sans conséquences sur la vie de ces jeunes », analyse Jean Twenge, enseignante en psychologie à l'université de San Diego (États-Unis) et auteure du livre : « Génération Internet : comment les écrans rendent nos enfants immatures et déprimés ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte