Vente en ligne de médicaments

Les premiers portails d’officines virtuelles ouvrent demain  Abonné

Publié le 11/07/2013
C’est officiellement demain, 12 juillet, que les premiers clics en direction des sites de commerces en ligne de médicaments pourront être effectués. Une première en France qui suscite encore beaucoup d’interrogations et de réserves.

À PARTIR de demain, les pharmacies françaises pourront officiellement proposer des médicaments sur leur site Internet. À condition toutefois que l’officine dispose d’une licence et que l’ouverture du site ait été autorisée par le directeur de l’agence régionale de santé (ARS) territorialement compétente.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte