Les pharmacies en ligne se défendent  Abonné

Publié le 18/02/2013

RÉUNISSANT neuf des principales pharmacies virtuelles européennes, dont sept allemandes, une hollandaise et une slovaque, l’association européenne des pharmacies par correspondance (EAMSP) déplore les critiques des pharmaciens traditionnels et considère que la vente en ligne offre un service de qualité à un prix avantageux, qui ne concurrence nullement les pharmacies classiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte