DOSSIER GROUPEMENTS 2013

Les pharmaciens groupés face aux défis de la vente en ligne  Abonné

Publié le 14/10/2013

Encore très majoritairement opposés au commerce de médicaments sur Internet il y a quelques mois, les pharmaciens français sont peu nombreux à s’être véritablement lancés dans cette activité nouvelle et très encadrée. Une soixantaine de sites autorisés sont répertoriés sur le portail de l’Ordre des pharmaciens. Certaines études prédisent néanmoins l’engagement de 10 % des pharmacies françaises sur ce créneau d’ici à la fin de l’année. Cela voudrait dire que près de 2 500 sites pourraient voir le jour d’ici à deux mois et demi… Les groupements et enseignes y seront peut-être pour quelque chose.

Giphar s’apprête à lancer un site marchand courant novembre

Giphar s’apprête à lancer un site marchand courant novembre
Crédit photo : giphar

Alphega Pharmacie développe un site de services aux patients

Alphega Pharmacie développe un site de services aux patients
Crédit photo : alphega pharmacie

Népenthès propose un site de réservation de produits de parapharmacie uniquement

Népenthès propose un site de réservation de produits de parapharmacie uniquement
Crédit photo : népenthès

[[asset:document:76 {"mode":"full","align":"","field_asset_document_desc":[]}]][[asset:document:81 {"mode":"full","align":"","field_asset_document_desc":[]}]]

FACE À LA VENTE EN LIGNE, les profils sont différents d’un réseau à l’autre et les réactions parfois très étonnantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte