Les pharmaciens encore peu présents sur les réseaux sociaux  Abonné

Publié le 28/09/2015
Avez-vous une page Facebook ou un compte Twitter ou Instagram pour votre pharmacie ? Consultez-vous régulièrement des offres sur Viadeo ou LinkedIn pour recruter ou trouver un emploi ? Probablement pas. Par peur de manquer de temps ou de s’attirer les foudres de l’Ordre, les pharmaciens hésitent à se lancer sur les réseaux sociaux. « Le Quotidien » fait le point sur ce qui est autorisé ou non en la matière.

Les pharmaciens sont plutôt frileux en matière de réseaux sociaux. Seulement 2 % d’entre vous ont sauté le pas numérique et ont décidé d’ouvrir une page Facebook pour leur pharmacie. Twitter, Viadeo, Instagram et LinkedIn ne sont pas davantage plébiscités.

En cause : des réticences envers de nouvelles technologies chronophages, mais aussi les lois sur la publicité et la communication en ligne pour les pharmacies d’officine, qui restent encore floues et/ou mal connues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte