Vente en ligne, monopole, rémunération…

Les inquiétudes de l’USPO  Abonné

Publié le 01/12/2014

UN SUCCÈS. La pétition « Je veux que les médicaments restent en pharmacie », lancée début septembre par l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO), a récolté près de 6 millions de signatures de patients, se félicite son président, Gilles Bonnefond. Et toutes les pétitions parvenues au siège du syndicat n’ont pas encore été épluchées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte