Médicaments

Les étudiants contre la vente à distance  Abonné

Publié le 19/04/2010

À L’INSTAR de leurs aînés, les futurs diplômés rejettent le projet de vente de médicaments à distance sur Internet. Pour l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF) l’adoption de cette mesure signerait « l’abolition de la sécurité de la chaîne de distribution du médicament, mais aussi le désaveu des atouts de leur future profession de pharmacien, qui sont : le conseil, la proximité et la prévention des risques encourus par le malade par la connaissance de ses antécédents médicaux via le dossier pharmaceutique ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte