Les désillusions alsaciennes  Abonné

Publié le 12/12/2013

En Alsace, les pharmacies virtuel-
les ont le vent en poupe. Près de 13 % des officines en ligne se situent en effet dans cette région (« le Quotidien » du 
9 décembre). Mais là-bas comme ailleurs, les ventes ne semblent pas être au rendez-vous. Jusqu’à décourager certains confrères. « Honnêtement, ça ne marche pas du tout, au point que je ne mets même plus le site à jour », confie Olivier Almeras, installé à Riquewihr. Sentiment partagé par Daniel Buchinger, titulaire à Colmar.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte