Pharmacovigilance

Le stérilet Mirena sous le feu des réseaux sociaux  Abonné

Par
Publié le 18/05/2017
La multiplication des plaintes d'utilisatrices du stérilet Mirena, notamment diffusées par les réseaux sociaux, met la pression sur les autorités sanitaires européenne et française. L'ANSM, qui note elle aussi le nombre croissant des effets indésirables observés se dit « attentive à cette augmentation des déclarations et à l’apparition de nouveaux signaux ».

« Douleurs abdominales ou dorsales, acné ou autre problème de peau, tension des seins, maux de tête, migraine, pertes vaginales, dépression, nervosité, baisse de la libido, nausées, prise de poids, œdèmes… » Tels sont quelques-uns des effets indésirables présents dans le résumé des caractéristiques produit du stérilet Mirena (Bayer). Problème, cette liste ne serait pas suffisamment prise au sérieux par les prescripteurs. Ce sont des patientes mécontentes qui ont les premières tiré le signal d'alarme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte