Ventes de prescriptions par correspondance en Allemagne

Le statu quo s’éternise  Abonné

Par
Denis Durand de Bousingen -
Publié le 18/04/2017
Alors que la perspective, réclamée par les pharmaciens, d’une interdiction des ventes de médicaments prescriptibles par correspondance se fait de plus en plus lointaine, certains experts estiment que, dans les faits, ces ventes seront bien moins désastreuses pour les pharmaciens qu’ils ne le craignent.
cour européenne de jusrice

cour européenne de jusrice
Crédit photo : AFP

cour de justice européenne

cour de justice européenne
Crédit photo : dr

Membre du parti chrétien démocrate d’Angela Merkel, le ministre de la Santé Hermann Gröhe s’était engagé, dès cet automne, à faire interdire les ventes de prescriptions par correspondance en Allemagne, suite à l’arrêt de la Cour de Justice européenne qui a autorisé les remises sur ces dernières lorsqu’elles proviennent d’un pays étranger, en l’occurrence les Pays-Bas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte